Petite Saône : plus de 4 mois de chômage pour mener les travaux sur le secteur de Scey-St Albin

4 janvier 2022

Actu | Navigation

Le secteur de Scey-St Albin connait un important chômage à partir du 8 novembre, jusqu’au 18 mars 2022. La navigation de plaisance reprendra pour l’ouverture de la haute saison touristique.

Durant les 4 prochains mois, c’est toute la dérivation de Saint Albin (y compris le tunnel) jusqu’à l’écluse de Rupt qui sera mise à sec, soit près de 2.4 km. Une attention particulière sera naturellement apportée à la faune aquatique avec une pêche de sauvegarde menée par des associations partenaires.

VNF va effectuer un état des lieux de l’infrastructure notamment des maçonneries sous fluviales et de l’envasement. La cale de radoub (de réparation de bateaux) fera, quant à elle l’objet, d’une attention particulière avec d’une part des travaux menés en régie pour restaurer l’étanchéité de la porte de garde et rénover le vannage complet de l’alimentation en eau, et d’autre part de travaux externalisés de restauration de la cale, et de réhabilitation de l’évacuation gravitaire (pour une vidange sans énergie).

Le chômage sera également l’occasion de remplacer quelques pierres de la voûte de la tête amont du tunnel de Saint Albin. Cette intervention s’inscrit dans une importante opération de rénovation de l’ouvrage, notamment les murs extérieurs (4.5 millions d’euros). Les travaux à la tête amont s’achèvent en cette fin de début novembre et le chantier est en cours bascule vers la tête aval. Plus de deux ans seront encore nécessaires pour achever l’opération.

Inscrit à l’inventaire des monuments historiques, le tunnel de Saint-Albin a été construit entre 1838 et 1841 pour gagner 8 km sur le tracé naturel de la Petite Saône. Il voit passer chaque année près de 4000 bateaux de plaisance. Au fil des années, l’infiltration de l’eau et l’action du gel avaient fait éclater les pierres de taille. Les travaux de réfection sont complexes car ils doivent se faire dans le respect des techniques d’origine et utiliser des pierres beaucoup moins poreuses venues de l’Ain.

 Ça Saône est une initiative de l’EPTB Saône & Doubs et de l’agence de l’eau RMC lancée afin de sensibiliser les acteurs publics et les citoyens à l’impact du changement climatique dans la vallée de la Saône.  

Face au changement climatique,  faisons résonner les enjeux du Val de Saône pour des engagements porteurs d’avenir !

Découvrez la playlist sur toutes vos plateformes préférées :