FAIT-DIVERS. Des engins explosifs datant de la Seconde Guerre mondiale extraits de la Saône

17 novembre 2022

Actu | Préservation de la biodiversité

Trois bombes de la Seconde Guerre mondiale ont été extraites de la Saône ce lundi 14 novembre, par des démineurs-plongeurs de la gendarmerie et de la Sécurité Civile. Elles avaient été découvertes par hasard au mois de mars dernier, sous le Pont de Franc à Villefranche-sur-Saône. Des repérages dans la zone avaient été effectués en amont afin de préciser si les engins explosifs, au nombre de trois, représentaient un danger ou non.

« On est tombé dessus par hasard, c’était la première fois qu’on plongeait dans la zone« , explique l’adjudant Sébastien Regueme, de la brigade nautique d’Aix-les-Bains. « On a prévenu le centre de déminage qui nous a permis d’intervenir ensuite.« 

En septembre 1944, alors que les forces alliées libéraient petit à petit le Rhône, les troupes allemandes ont couvert leur fuite en posant des bombes sur différents ponts du département. Le pont Frans, à la sortie de Villefranche-sur-Saône en était truffé. Mais grâce à l’intervention de résistants qui ont désactivé le système d’amorçage, celles-ci n’ont jamais explosé. On ignore encore pourquoi, mais elles ont été jetées dans la Saône et ont fini par être oubliées…