La Saône au coeur d’une réflexion unique en son genre ce jeudi à Chalon-sur-Saône – Info Chalon

4 février 2022

Presse

Tout l’enjeu des politiques publiques, c’est d’être comprises et partagées. C’est en quelque sorte la ligne directrice de l’événement qui était organisé à Chalon-sur-Saône ce jeudi, réunissant quelques 500 acteurs et usagers de la rivière.

Marie-Claire BONNET-VALLET,Présidente du comité de rivière Saône, Landry LEONARD, Président de l’EPTB Saône & Doubs, François ROLLIN, Directeur de la délégation de Besançon de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse mais aussi Christian DECERLE, Président de la Chambre régionale d’agriculture, Gilles PLATRET – maire de Chalon sur Sâone, Stéphanie MODDE – Vice-Présidente de la région Bourgogne-Franche Comté, pour ne citer qu’eux, ont convié à Chalon-sur-Saône, en présentiel ou en distanciel, quelques 500 acteurs du dossier fluvial. « Une première depuis plusieurs décennies que tous les acteurs sont conviés autour d’une table » a souligné Landry Léonard, le Chalonnais de l’étape.

La question de fonds reste celle de la compréhension des politiques publiques d’aménagement

Marie-Claire Bonnet-Vallet, Présidente du Comité de rivière Saône a martelé la nécessité « pour qu’une politique publique soit acceptée il faut qu’elle soit comprise » soulignant l’importance de la pédagogie, de la compréhension mais aussi la nécessité de prendre en considération l’entiereté des besoins et attentes des différents acteurs. L’exercice du jour intitulé « ça Saône » visait justement à mettre sur table l’intégralité des interrogations et questions sans aucun tabou.

Une action rendue encore plus nécessaire par les changements climatiques

François Rollin, directeur de l’Agence de l’Eau a souligné l’importance de dépasser les gestions purement locales à l’échelle de la Saône par exemple, « par la seule idée de se débarasser de l’eau vers l’aval », voyant une réflexion plus globalisée en terme de gestion entre amont et aval d’un bassin de rivière. Parallèlement, l’agriculteur Christian Decerle a posé sur la table la question de la gestion de l’eau en terme de rétention, imaginant des politiques favorisant le maraîchage et l’élevage par temps de canicule.

 Ça Saône est une initiative de l’EPTB Saône & Doubs et de l’agence de l’eau RMC lancée afin de sensibiliser les acteurs publics et les citoyens à l’impact du changement climatique dans la vallée de la Saône.  

Face au changement climatique,  faisons résonner les enjeux du Val de Saône pour des engagements porteurs d’avenir !

Découvrez la playlist sur toutes vos plateformes préférées :