Canal du Rhône au Rhin : lancement de 2 nouveaux chantiers de réfection de digues financés dans le cadre du plan de Relance

4 janvier 2022

Actu | Protection de la ressource en eau

Cet été, la Direction territoriale Rhône Saône de VNF lance deux nouveaux chantiers de réfection de digues sur le canal du Rhône au Rhin autour de Besançon (Doubs) grâce au Plan de Relance décidé par le Gouvernement pour soutenir l’économie frappée par la crise sanitaire.

Les digues permettent de tenir les biefs du canal qui accueillent principalement des activités de plaisance mais joue également une fonction dans l’alimentation en eau (populations, industries, activités agricoles) et la protection contre les inondations.

Les travaux, qui dureront chacun 3 mois (juillet-septembre), se dérouleront
à :
 – Osselle-Routelle. Sur un linéaire de 750 mètres, ils comprennent le battage de palplanches, la mise en œuvre d’enrochement et la création d’un chemin de contre halage (700.000 euros).
– Roche-lez-Beaupré et Chalèze. Après un chantier de battage de palplanches réalisé en 2019, il s’agit d’achever la restauration de la digue sur 1.150 m, avec la mise en place d’enrochements, la reconstruction du chemin de contre-halage entre les palplanches et la digue actuelle (650.000 euros)

 

Ces deux chantiers font partie d’un programme 2021-2022 de réfection de digues mis en place grâce à Plan de Relance et qui concerne 2 autres secteurs :

– Choisey-Dole (Jura). De février à novembre 2021, des travaux de défense de berges sont en cours consistant en la mise en place de tunage bois (file de piquets de bois sur lesquels sont fixées des planches de bois, dites contre-dosses) avec reprofilage de la berge et plantation de plus de 12 000 plantes semi aquatiques dites « hélophytes » (260.000 euros).
– Deluz (Doubs). En 2022, il s’agira d’achever la rénovation de la berge avec le battage de palplanche sur un linéaire de 800 mètres (1 M€).

Au-delà de ce programme, le Plan de Relance finance également une opération de réarmement à distance des écluses et l’isolation des sous-sols de 36 maisons éclusières du canal du Rhône au Rhin (400.000 euros).

Au final, grâce au Plan de Relance, ce seront donc 3 M€ qui auront été investis sur 2 ans pour le canal du Rhône au Rhin, en plus des investissements « courants » réalisés chaque année par Voies navigables de France (de l’ordre d’1 M€). Ces travaux sont majoritairement réalisés par des entreprises régionales ou du bassin.

 Ça Saône est une initiative de l’EPTB Saône & Doubs et de l’agence de l’eau RMC lancée afin de sensibiliser les acteurs publics et les citoyens à l’impact du changement climatique dans la vallée de la Saône.  

Face au changement climatique,  faisons résonner les enjeux du Val de Saône pour des engagements porteurs d’avenir !

Découvrez la playlist sur toutes vos plateformes préférées :